Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Barrez la Difference-leblog

Articles avec #articles de presse

Gilles change les regards sur le handicap à Queven (56)

23 Septembre 2017, 11:37am

Publié par Association Barrez la Différence

Dès le 25 septembre à Quéven
"Je change mon regard sur le handicap "

La commune de Quéven, dans le cadre de son programme « Je change mon regard sur le handicap », propose, du 25 au 29 septembre, des spectacles interactifs destinés à sensibiliser le public.

Gilles Le Druillennec, handicapé moteur, sera sur la scène des Arcs, à Quéven, vendredi 29 septembre, avec son one-man-show « Un tordu au sourire irrésistible ».

Dans les écoles élémentaires

Gilles Le Druillennec, responsable et créateur de l’association Barrez la différence, lui-même atteint d’un handicap moteur cérébral à la suite d’un accident de naissance, interviendra auprès de tous les enfants des écoles élémentaires de la commune.

L’objectif de ces spectacles ? La découverte des différentes formes de handicap, suivis d’un dialogue.

Sur la scène des Arcs

Pour terminer cette semaine de sensibilisation au handicap en humour, Gilles Le Druillennec sera sur scène aux Arcs, vendredi 29 septembre, à 20 h 30, avec son one-man-show Un tordu au sourire irrésistible.

A partir de 10 ans, sous réserve des places disponibles, gratuit.

Une véritable onde de choc

La pièce, écrite par le comédien lui-même, dévoile un humour corrosif, de l’émotion brute.

Une véritable onde de choc où le spectateur découvre le parcours du combattant d’un handicapé breton, têtu, positif, qui fait avancer le monde avec un grand sourire et une persévérance à toute épreuve.

Vendredi 29 septembre, spectacle à 20 h 30, aux Arcs, à Quéven.

Source: Article du 22 septembre dans Ouest France

Voir les commentaires

Bohème en dernière page du Télégramme!

25 Novembre 2015, 04:58am

Publié par Association Barrez la Différence

Bohème en dernière page du Télégramme!

Rencontre. Leur handicap a mis les voiles

« Cap sur la trisomie ». C'est le titre d'un court-métrage émouvant mis en ligne, fin octobre, sur Youtube. C'est surtout l'histoire d'une rencontre, magique, entre Gilles Le Druillennec, skipper handicapé moteur de naissance, et Bohème, une fillette trisomique. Pendant six mois, par la voile, sur les bords du Trieux ou dans l'archipel de Bréhat, ils ont « barré la différence ».

« La première fois que Bohème a rencontré Gilles, avant une journée de voile sur les bords du Trieux, elle a tout de suite été intriguée par sa façon de marcher », se souvient, avec malice, Bérangère Le Sénéchal, la maman de la fillette trisomique de 9 ans. « On peut parler d'intégration à l'envers », ajoute Agnès, l'épouse de Gilles Le Druillennec. Le fondateur de l'association Barrez la différence, dont le siège social se trouve à Paimpol (22), est le seul handicapé titulaire du brevet d'État d'éducateur sportif voile en France. Également chauffeur de car et comédien, il est habitué à ces premiers regards de surprise. Des regards qui hésitent entre le rire, la gêne et l'inquiétude. Dans les spectacles de sensibilisation au handicap qu'il donne à travers l'Hexagone, Gilles parle, sans complaisance, et avec beaucoup d'autodérision, de son infirmité moteur cérébrale (IMC). Et des situations qu'il vit au quotidien : « J'vous dis pas, le premier jour, la tête des instits quand ils voyaient le moniteur de voile ». Par ses compétences techniques, son herculéenne force de caractère et son irrésistible sourire, le skipper conquiert son monde. Le charme est immédiat. Même si l'on imagine facilement les tempêtes que l'homme de mer a dû affronter pour garder sa place. Faire accepter sa différence.

Complicité

« Quand on arrivait près du lycée maritime du Trieux, en face du port de Lézardrieux, notre lieu d'embarcation, Bohème aurait bien sauté de la voiture en marche pour courir jusqu'à Gilles et aller l'embrasser », raconte Bérangère. Avant la première séance de voile, la maman en avait fait, pourtant, des cauchemars ! Jusqu'à imaginer que sa fille se noie.

Plaisir

« On a découvert chez Bohème des facettes qu'on ne lui connaissait pas, renchérit sa maman : sa volonté, sa détermination, sa capacité de concentration ». Agnès, directrice adjointe de l'association Barrez la différence, ne tarit pas, non plus, d'éloges sur sa protégée. « C'est une petite fille solaire, très éveillée, qui s'est révélée très débrouillarde et très active sur le bateau. Elle a retenu beaucoup de vocabulaire marin, pourtant compliqué, elle a réussi à bien se repérer dans l'espace, à respecter les règles à bord ». Le moniteur de voile paimpolais acquiesce : « On a pris beaucoup de plaisir tout en travaillant ».

Au souvenir des manoeuvres, du « winch », qu'elle a rebaptisé « inch », des pique-niques à Bréhat, bercés par les chansons enfantines (« Il était un petit navire » et « Balance balançoire »), le regard de la pétillante petite fille, cerclé de petites lunettes rouges et blanches, s'allume. « Oui, j'ai aimé faire du bateau avec Gilles, appuie-t-elle. Il m'a fait rigoler ». Pour preuve : le court-métrage « Cap sur la trisomie », réalisé par Jean-François Castell et mis en ligne sur Youtube, fin octobre.

Espoir


Le centre de voile Barrez la différence est ouvert à tous, valides et handicapés, d'avril à octobre. E-mail, barrezladifference@gmail.com, tél. 09.63.49.86.49. L'association a également une page Facebook.

25 novembre 2015 à 04h52 / Journaliste: Isabelle Guézennec /
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/bretagne/rencontre-leur-handicap-a-mis-les-voiles-25-11-2015-10862496.php#mZ2IZy3Bv3ZPvKox.99

Toute l'équipe de Barrez la Différence remercie Isabelle Guézénec pour ce très bel article et également pour son empathie, son écoute et son grand sourire lors de notre rencontre le 10 novembre dernier chez Bohème et sa maman à Saint Brieuc.

Lien direct Youtube vers le court métrage CAP SUR LA TRISOMIE

Voir les commentaires

Sensibilisation handicap: Un grand merci au Télégramme!

17 Novembre 2015, 12:39pm

Publié par Association Barrez la Différence

Sensibilisation handicap: Un grand merci au Télégramme!

En fin de semaine dernière, nous avons eu, comme chaque année, le grand plaisir de nous produire devant les 7 classes de 3eme du collège Laennec de pont l'Abbé.

Des spectacles riches et joyeux avant ce week-end d'attentats qui nous a tant marqué ensuite.

Merci donc au télégramme pour ce très bel article sur les prestations de Gilles Le Druillennec, fondateur de notre association Barrez la Différence, qui fait de la sensibilisation aux différences et au handicap des moments de joie, d'humour et de légèreté.....

Comme tout le monde n'est pas abonné au télégramme, voici un copié collé de l'article:

Infirme moteur cérébral, Gilles Le Druillenec ne manque pas de ressources. Il a expliqué sa situation à des collégiens, dans un one-man-show interactif qui a étonné les élèves.

Le collège Laennec accueille depuis quelques années Gilles Le Druillenec, de l'association Barrez la différence, et son épouse, pour une sensibilisation au handicap, pour les élèves de classe de troisième. Gilles Le Druillenec est Infirme Moteur Cérébral (IMC) de naissance. Il est titulaire du brevet d'État d'éducateur sportif voile, du permis chauffeur d'autocar, écrit des livres qu'il publie en tant qu'éditeur, et a créé un one-man-show interactif où il fait défiler sa vie, de sa naissance à aujourd'hui avec énormément d'humour et d'autodérision, et une émotion très présente dans la salle.

Interaction et improvisation

Il est à la fois acteur de sa propre vie, scénariste, réalisateur et trouve tout naturellement les autres acteurs dans la salle. Ce sont les élèves de troisième, pris au hasard, qui ont donné, jeudi et vendredi, les répliques, presque improvisées, assistés par l'acteur principal, dans le rôle de son père, de sa mère, du médecin, de son instituteur, de son kiné, de son professeur de voile, de l'inspecteur du permis bateau ou car, de sa copine, etc.

Les difficultés, mais aussi les bonheurs, qui ont jalonné toutes les étapes de sa vie en raison de son handicap, les situations cocasses ou désagréables, les idées reçues, les réflexions par peur ou ignorance, se déroulent comme dans un film. Les élèves se sont pris au jeu, souvent avec beaucoup de justesse. L'acteur principal a fait un « show » très réussi, et marqué les esprits. La femme de Gilles Le Druillenec intervenait en « voix off », pour préciser, expliquer, et son mari reprenait ensuite le fil de la narration. Chaque étape de sa vie est un véritable parcours du combattant. Il a fallu qu'il prouve ce dont il était capable, devant des interlocuteurs incrédules. Il a dû décupler d'énergie, se battre avec l'humour et la répartie qui le caractérise et qui l'aide à franchir les obstacles.

« Très drôle et très émouvant »

« Très drôle et très émouvant », « il ne rêve pas d'une vie sans son handicap car il est né avec et s'estime normal », « il a développé des qualités que quelqu'un d'ordinaire n'aurait pas », « respect à lui » : ce sont quelques remarques faites à l'issue de l'intervention par des élèves de troisième. Après ce passage, la vie de Gilles va reprendre son cours normal. D'avril à octobre il gère un centre de voile, et le reste de l'année, il se produit en spectacle dans toute la France, lycée, collège ou autres demandes ▄

Voir les commentaires

Barrez la Différence référencé par l'ENAT pour le tourisme accessible en Europe

20 Mai 2015, 07:45am

Publié par Association Barrez la Différence

Barrez la Différence référencé par l'ENAT pour le tourisme accessible en Europe

L'ENAT (Européan Network for accessible tourism) référent du tourisme accessible en Europe!

La mission du réseau européen en faveur d’un tourisme accessible est de faire des destinations, produits et services touristiques accessibles à tous les voyageurs.

Dans ce cadre, le site de l'ENAT vient de référencer notre association Barrez la Différence par le biais de ce très bel article qui met en avant nos buts et missions, en particulier dans le secteur de la voile.

En savoir plus sur le réseau ENAT en CLIQUANT ICI

Pour découvrir ou redécouvrir les actions voile de BARREZ LA DIFFERENCE CLIQUEZ ICI

Barrez la Différence référencé par l'ENAT pour le tourisme accessible en Europe

Voir les commentaires

30 mai à Guingamp: Concert solidaire au profit de Barrez la Différence

18 Mai 2015, 09:35am

Publié par Association Barrez la Différence

30 mai à Guingamp: Concert solidaire au profit de Barrez la Différence

Concert pour le handicap!

A l’occasion du 30eme anniversaire de l’association Barrez la Différence, deux chorales ont souhaité s’engager à ses côtés en organisant un événement festif et solidaire, dont les bénéfices lui seront reversés.

2 ensembles vocaux, une seule chef de chœur : Soaz Toscer

Les Polysons :

Déjà solidaire l’an dernier de la cause du handicap avec les chiens guides d’aveugles, c'est tout naturellement que les Polysons ont répondu présent pour organiser avec le chœur d'ados de l'école de musique de Guingamp ce concert au profit de Barrez la différence. Le dynamisme, la bonne humeur et ce combat pour lutter contre la différence est au centre de la philosophie des Polysons.

Cœurs d’ados :

Le chœur d'ados de l'école de musique de Guingamp Communauté est composé de jeunes entre 12 et 18 ans. La plupart sont également instrumentistes à l’école de musique de Guingamp. Le concert sera pour eux un baptême du feu car c’est la première fois qu’ils se produiront ensemble en public (en dehors des concerts internes de l’école de musique)

Le programme (voir détail sur la photo ci dessous)

Pour le concert du 30 mai le programme comprend une série de chants en hommage à Nelson Mandela, Pablo Néruda, Joan Baez, autant de figures emblématiques de la paix ainsi que des chants de dénonciation de la guerre avec La chanson de Craonne ou critique de la bêtise avec le Parti d'en rire de Pierre Dac sur la musique du Boléro de Ravel revisité. Brel, Brassens, Bobby Lapointe seront aussi au rendez-vous.

Un programme riche issu donc du répertoire actuel et plus ancien de musique pop rock, et de chansons françaises.

Contacts :

Claudine Gautheron (présidente des Polysons) - 02 96 91 34 11

Soaz Toscer (chef de chœur) - 02 96 95 18 56
Association Barrez la Différence : http://www.barrezladifference.fr/ - 09 63 49 86 49

Samedi 30 mai 2015- Théâtre du Champ au Roy à 20h30 Guingamp- Entrée à participation libre (tous les bénéfices seront reversés à l'association Barrez la Différence)
30 mai à Guingamp: Concert solidaire au profit de Barrez la Différence30 mai à Guingamp: Concert solidaire au profit de Barrez la Différence

Voir les commentaires

Kevin, IMC breton, barre la différence et passe le BAFA

6 Février 2015, 10:46am

Publié par Association Barrez la Différence

Kevin, IMC breton, barre la différence et passe le BAFA

Très bel article du télégramme sur Kevin, un fan de Gilles et de l'association Barrez la Différence!


Bafa. Kévin fait la différence

Né avec une infirmité motrice cérébrale, il y a 18 ans, le Plouescatais Kévin Roué rêve de décrocher son Bafa. Le jeune homme a réussi la partie théorique, en août 2014. Il a commencé ses stages pratiques d'animateur au centre de loisirs Kernic-Ty , à Noël. De son histoire particulière naît un pari collectif.

Ce mardi matin, pour Kévin, c'est cuisine. Le jeune homme de 18 ans tourne et retourne son fauteuil roulant : d'abord en direction de l'atelier de fabrication de sucettes en chocolat, puis vers le four, où il est chargé de faire réchauffer le repas de midi. Ça n'a l'air de rien. Mais Kévin Roué est la toute première personne non-valide à intégrer les locaux du centre de loisirs Kernic-Ty, à Plouescat (29). A fortiori du côté des animateurs. Infirme moteur cérébral (IMC) depuis la naissance, Kévin relève, depuis août dernier, un sacré défi. « C'est parti d'une boutade de ma mère. Après, j'y ai cru. Je lui ai cassé les pieds pour passer mon Bafa. Ça a été chaud. Mon profil ne rentrait dans aucune case ! », raconte, ce matin des vacances de Noël, le stagiaire, qui compte sur ces heures d'encadrement de centre de loisirs pour valider, à terme, le fameux Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateurs.

« Personne ne me croit ! »

La maman, Magali Roué, avoue, elle-même, sa surprise. « Je pensais que ça serait trop tôt pour Kévin, qu'il était un peu immature pour s'intégrer en milieu ouvert, qui plus est dans le monde du travail ! ». Depuis ses 13 ans, Kévin est scolarisé à l'Institut médico-éducatif de Dirinon (29). « Là-bas, personne ne me croit quand je dis que je passe mon Bafa ! », garantit aujourd'hui le jeune homme. Et pourtant : « J'aime bien m'occuper des enfants. Je rêve d'être animateur depuis que j'ai vu, tout petit, un spectacle de Gilles Le Druillennec (de l'association Barrez la différence, NDLR) ». Bien sûr, il y a le fauteuil, l'élocution parfois difficile, la motricité hésitante des membres supérieurs. « Kévin a été victime du syndrome transfuseur-transfusé à la naissance. Son cerveau a été trop oxygéné, les troubles multiples se sont manifestés dès les premiers apprentissages », raconte Magali Roué. Dyspraxie, puis dysphasie... se sont ajoutées à la perte de mobilité. Mais combative, la famille aux quatre garçons s'est serré les coudes. Comme ses frères, Kévin fait du sport (du basket fauteuil à Sibiril). Quand il se retrouve seul à la maison, « eh bien il se débrouille ! », insiste encore la Plouescataise.

Kernic-Ty précurseur

Présidente de l'association Mô d'enfant, qu'elle a créée en 2009, Magali Roué accompagne tout autant son fils aîné que l'action initiée, depuis trois ans, par la commune de Plouescat en faveur de l'intégration au handicap. Le centre de loisirs Kernic-Ty, où travaille Kévin, est à ce titre précurseur. Géré par l'association Epal, il fait partie des cinq structures finistériennes disposant d'un agrément spécifique. « On l'a décroché en septembre 2013. Seize enfants âgés de 4 à 15 ans fréquentent régulièrement le centre et 200 journées d'accueil ont été assurées depuis. Ils présentent des formes d'autisme, des troubles psychoaffectifs, de l'hyperactivité ou même du retard mental très sévère, expose la coordinatrice enfance jeunesse, Sabrina Le Lez. Mais nous n'avons pas encore accueilli d'enfant en fauteuil ».

« Il se passe quelque chose en plus »

Certains de ces jeunes ont suivi des activités, à Noël, avec Kévin Roué. « Kévin s'occupe de tout le monde, bien sûr, mais on remarque qu'avec les enfants eux-mêmes porteurs de handicap, il se passe quelque chose de plus. C'est la magie du vivre ensemble », note encore l'animatrice Julie Crenn. À l'UFCV de Rennes, on insiste sur l'accueil de ces stagiaires Bafa handicapés, majoritairement physiques. « Cela fait partie de nos valeurs. Nous nous assurons au préalable de l'accessibilité des locaux et de la bonne intégration dans les équipes », souligne l'un des responsables, Patrice Brianté. S'ils valident leur diplôme « dans les mêmes proportions que les valides », les Kévin Roué et autres animateurs non valides restent une exception. Toutes formations confondues, ils ne sont, en Bretagne, « pas plus de quatre ou cinq, sur 2.000 stagiaires, chaque année ». Kevin dispose, lui, encore de vingt-quatre mois pour décrocher le précieux sésame. La petite Kalanna, cinq ans, sur les genoux, affiche un large sourire. « Moi, j'y crois ! »
© Le Télégramme -

Voir les commentaires

Sensibilisation Handicap en Finistère sud

10 Novembre 2014, 15:46pm

Publié par Association Barrez la Différence

Cet article est reposté depuis Le handicap en région Bretagne.

Voir les commentaires

Voile et handicap dans "Bretagne Durable"

29 Juillet 2014, 09:24am

Publié par Association Barrez la Différence

Voile et handicap dans "Bretagne Durable"

La Voile pour tous!

L'association Barrez la Différence, qui accueille des personnes en situation de handicap et des personnes valides en équipage combiné en sport voile est mise à l'honneur avec ce bel article paru dans le magazine Bretagne Durable n°12 de l'été 2014

Voir les commentaires

L'Echo de l'Armor et de l'Argoat lance un coup de projecteur sur l'Association Barrez la Différence

18 Novembre 2013, 11:33am

Publié par Association Barrez la Différence

L'Echo de l'Armor et de l'Argoat lance un coup de projecteur sur l'Association Barrez la Différence

Un article formidable!

Coup de coeur!

Merci à Laurent Le Fur, journaliste de l'Echo de l'Armor et de l'Argoat, l'hebdomadaire du pays de Guingamp pour cet article formidable!

Merci à lui d'avoir pris le temps, lors d'une rencontre au siège administratif, de scruter en détail les différentes actions de l'association Barrez la Différence (voile, théâtre, édition...) et de mettre également un coup de projecteur sur notre actualité...la sortie sur le web du court métrage Autisme et Voile

L'article a d'ores et déjà eu une jolie portée sur le web grâce à l'effet viral des réseaux sociaux!

Que ceux qui ne l'ont pas encore lu se précipitent en cliquant sur le lien ICI

Voir les commentaires

Voir l'autisme autrement

11 Novembre 2013, 12:40pm

Publié par Association Barrez la Différence

HANDIMOBILITY relaye les news de Barrez la Différence

Coup de cœur!

Handimobility consacre un article complet et détaillé sur le court métrage AUTISME et VOILE.

Le + de cet article...son contenu est disponible en version audio pour les mal voyants.

Merci à eux!
Voir l'autisme autrement

Voir les commentaires

1 2 > >>