Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barrez la Difference-leblog

Bohème en dernière page du Télégramme!

25 Novembre 2015, 04:58am

Publié par Association Barrez la Différence

Bohème en dernière page du Télégramme!

Rencontre. Leur handicap a mis les voiles

« Cap sur la trisomie ». C'est le titre d'un court-métrage émouvant mis en ligne, fin octobre, sur Youtube. C'est surtout l'histoire d'une rencontre, magique, entre Gilles Le Druillennec, skipper handicapé moteur de naissance, et Bohème, une fillette trisomique. Pendant six mois, par la voile, sur les bords du Trieux ou dans l'archipel de Bréhat, ils ont « barré la différence ».

« La première fois que Bohème a rencontré Gilles, avant une journée de voile sur les bords du Trieux, elle a tout de suite été intriguée par sa façon de marcher », se souvient, avec malice, Bérangère Le Sénéchal, la maman de la fillette trisomique de 9 ans. « On peut parler d'intégration à l'envers », ajoute Agnès, l'épouse de Gilles Le Druillennec. Le fondateur de l'association Barrez la différence, dont le siège social se trouve à Paimpol (22), est le seul handicapé titulaire du brevet d'État d'éducateur sportif voile en France. Également chauffeur de car et comédien, il est habitué à ces premiers regards de surprise. Des regards qui hésitent entre le rire, la gêne et l'inquiétude. Dans les spectacles de sensibilisation au handicap qu'il donne à travers l'Hexagone, Gilles parle, sans complaisance, et avec beaucoup d'autodérision, de son infirmité moteur cérébrale (IMC). Et des situations qu'il vit au quotidien : « J'vous dis pas, le premier jour, la tête des instits quand ils voyaient le moniteur de voile ». Par ses compétences techniques, son herculéenne force de caractère et son irrésistible sourire, le skipper conquiert son monde. Le charme est immédiat. Même si l'on imagine facilement les tempêtes que l'homme de mer a dû affronter pour garder sa place. Faire accepter sa différence.

Complicité

« Quand on arrivait près du lycée maritime du Trieux, en face du port de Lézardrieux, notre lieu d'embarcation, Bohème aurait bien sauté de la voiture en marche pour courir jusqu'à Gilles et aller l'embrasser », raconte Bérangère. Avant la première séance de voile, la maman en avait fait, pourtant, des cauchemars ! Jusqu'à imaginer que sa fille se noie.

Plaisir

« On a découvert chez Bohème des facettes qu'on ne lui connaissait pas, renchérit sa maman : sa volonté, sa détermination, sa capacité de concentration ». Agnès, directrice adjointe de l'association Barrez la différence, ne tarit pas, non plus, d'éloges sur sa protégée. « C'est une petite fille solaire, très éveillée, qui s'est révélée très débrouillarde et très active sur le bateau. Elle a retenu beaucoup de vocabulaire marin, pourtant compliqué, elle a réussi à bien se repérer dans l'espace, à respecter les règles à bord ». Le moniteur de voile paimpolais acquiesce : « On a pris beaucoup de plaisir tout en travaillant ».

Au souvenir des manoeuvres, du « winch », qu'elle a rebaptisé « inch », des pique-niques à Bréhat, bercés par les chansons enfantines (« Il était un petit navire » et « Balance balançoire »), le regard de la pétillante petite fille, cerclé de petites lunettes rouges et blanches, s'allume. « Oui, j'ai aimé faire du bateau avec Gilles, appuie-t-elle. Il m'a fait rigoler ». Pour preuve : le court-métrage « Cap sur la trisomie », réalisé par Jean-François Castell et mis en ligne sur Youtube, fin octobre.

Espoir


Le centre de voile Barrez la différence est ouvert à tous, valides et handicapés, d'avril à octobre. E-mail, barrezladifference@gmail.com, tél. 09.63.49.86.49. L'association a également une page Facebook.

25 novembre 2015 à 04h52 / Journaliste: Isabelle Guézennec /
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/bretagne/rencontre-leur-handicap-a-mis-les-voiles-25-11-2015-10862496.php#mZ2IZy3Bv3ZPvKox.99

Toute l'équipe de Barrez la Différence remercie Isabelle Guézénec pour ce très bel article et également pour son empathie, son écoute et son grand sourire lors de notre rencontre le 10 novembre dernier chez Bohème et sa maman à Saint Brieuc.

Lien direct Youtube vers le court métrage CAP SUR LA TRISOMIE

Commenter cet article

gma 25/11/2015 20:49

j ai été très intéressée par ce film "cap sur la trisomie" qui est très émouvant.Vraiment bravo à toute l équipe

Le druillennec 26/11/2015 08:32

Vraiment merci gma pour ton commentaire qui nous encourage à poursuivre nos actions...Bonne journée à vous! Agnès le Druillennec